Le métier de moniteur éducateur

le-metier-de-moniteur-educateur

A/ Les fonctions du moniteur-éducateur

Généralement c’est la première étape vers la profession d’éducateur de jeunes enfants ou d’éducateur spécialisé. Le moniteur-éducateur exerce à la fois des fonctions de prévention, d’animation et d’éducation dans des contextes qui peuvent être très différents les uns des autres.

Recevez votre documentation gratuite ici

Auprès d’enfants ou d’adultes déficients physiques, psychiques ou sensoriels, sa fonction éducative consiste avant tout à préserver, restaurer ou instaurer leur autonomie. Au quotidien il assure un rôle d’organisateur et d’animateur passant par l’accompagnement dans l’exécution des tâches diverses.

Dans le cas de personnes en difficultés d’insertion, il les amène à s’intégrer ou se réintégrer et à améliorer leur adaptation sociale.

Il peut également intervenir auprès d’enfants ou d’adolescents souffrant d’importantes difficultés scolaires avec une aide aux devoirs entre autres. Lorsqu’il s’agit de soutien familial ou de personnes âgées plus ou moins dépendantes, il apporte une aide à la toilette, aux repas, aux formalités administratives…

Le métier de moniteur-éducateur relève d’un travail d’équipe : psychologues, médecins, enseignants, assistants de services sociaux. Il assiste directement un éducateur spécialisé et met en application les projets d’organisation et d’animation établis par son équipe. Il contribue à mettre en place toutes les conditions nécessaires pour que les personnes auprès desquelles il intervient soient à même de retrouver ou renforcer les liens sociaux et puissent jouer un rôle dans leur propre développement.

Le principal support de son intervention passe par les actes du quotidien. Ces actes, selon les personnes ou groupes qu’il encadre, peuvent se présenter sous forme d’activités de loisirs, qu’elles soient sportives ou culturelles, d’insertion professionnelle, de soutien scolaire… Il peut également être amené à mettre en place des médiations éducatives.

A noter qu’il est possible lorsque l’on a déjà une expérience dans un domaine très similaire de devenir moniteur educateur par la VAE.

B/ Les qualités nécessaires au métier de moniteur-éducateur

Certaines professions peuvent nécessiter des qualités précises pour être exercées dans de bonnes conditions. Le moniteur-éducateur doit cumuler celles propres à tout travailleur du domaine social et celles indispensables à quelqu’un en contact avec des écorchés de la vie.

  • La résistance physique et nerveuse, ainsi que l’adaptabilité : le moniteur-éducateur peut être amené à avoir des horaires irréguliers ou à travailler de nuit, par exemple dans le cas d’un travail en internat. Pour faire face parfois à des cas difficiles, elle passe avant tout par un bon équilibre personnel. Qui dit résistance dit également patience et elle est souvent indispensable quand on à affaire à des enfants ou des personnes âgées un peu incontrôlables.
  • Le sens relationnel et les facilités de contact s’imposent : s’introduire dans le quotidien de quelqu’un sans l’effaroucher, le guider dans certains actes avec la juste dose d’autorité nécessaire mais sans être trop directif, cela ne s’improvise pas. Mais il faut en même temps savoir faire preuve de discrétion et d’intégrité morale : côtoyer quelqu’un au quotidien et être parfaitement au courant de ses difficultés ne signifie nullement lui refuser le respect de son espace privé.
  • Le sens de l’observation et de l’analyse est certainement la base de cette profession ; l’élaboration et l’application des projets ne sont possibles que grâce à la connaisance par le moniteur-éducateur des situations individuelles et des réactions de chacun (son vécu, ses possibilités physiques, affectives, psychologiques, culturelles et sociales).
  • L’absence d’esprit d’équipe n’est pas concevable dans un métier où plusieurs partenaires doivent oeuvrer en totale cohésion ; et chaque membre de cette équipe est alors amené à faire preuve de rigueur et d’efficacité pour que le projet soit réalisable.

C/ Les lieux d’exercice

Pour simplifier, on pourrait dire que les lieux d’exercice du moniteur-éducateur sont les mêmes que ceux de l’éducateur spécialisé. Il peut s’agir d’instituts médico-éducatifs (IME), d’Etablissements ou de Services d’Aide par le Travail (ESAT, anciennement CAT), de maisons d’enfants à caractère social (MECS), de foyers de vie (accueillant des adultes handicapés incpables d’exercer une activité professionnelle mais suffisamment autonomes pour se livrer à des activités ludiques et éducatives).

Employé par la fonction publique, les collectivités territoriales et des structures ou des associations privées, il intervient majoritairement mais pas exclusivement dans le secteur du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et de la santé.