Fonctionnement de la VAE CAP Petite Enfance

comment-obtenir-VAE-petite-enfanceVous avez déjà une certaine expérience dans le monde de la petite enfance et vous souhaitez en profiter pour obtenir le CAP petite enfance? Cette possibilité existe grâce à la VAE CAP petite enfance.

A/ A qui la VAE CAP petite enfance est-elle accessible?

Pour accéder à la VAE (validation des acquis de l’expérience) CAP petite enfance, il faut justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la petite enfance, c’est-à-dire auprès d’enfants de 0 à 6 ans. Ces dispositions concernent surtout les assistantes maternelles exerçant leur activité depuis au moins trois ans, mais elle s’adresse également à toute personne possédant cette expérience.

L’expérience acquise ne se limite pas au côté professionnel : il est également tenu compte des activités bénévoles exercées auprès de jeunes enfants, à condition de pouvoir en apporter la preuve. En revanche, le fait d’avoir élevé ses propres enfants n’ouvre pas droit à la VAE.

Le droit à la candidature ne signifie que la VAE sera acquise d’office ; il appartient au service valideur de prendre une première décision après examen du dossier de recevabilité, couramment dénommé livret 1.

B/ Le livret 1

Il n’est pas spécialement compliqué à remplir mais il faut veiller à ne rien omettre. Il comporte 8 pages se décomposant de la manière suivante.

  1. Renseignements concernant le demandeur (état-civil…)
  2. Tableau synoptique comportant : emploi occupé, nom et adresse de l’entreprise, statut dans l’emploi (salarié ou bénévole, travailleur indépendant), temps de travail (complet ou partiel avec le nombre d’heures), nombre total d’heures effectuées dans cette fonction, dates de début et fin et principales activités exercées en rapport avec le diplôme visé ;
  3. Déclaration sur l’honneur ;
  4. Tableau indiquant : emploi ou fonction exercé, activités/tâches/travaux, ressources et produits utilisés (matériels employés, machines …) ;
  5. Tableau identique au précédent mais pour les activités qui ne sont pas en lien direct avec le diplôme visé ;
  6. Diplômes, titres, certificats et attestation de formation ;
  7. Accusé de réception de la demande ;
  8. Liste des documents et des justificatifs joints à la demande.

C/ Le livret 2

Si votre demande de VAE CAP petite enfance est jugée recevable, vous en serez informée dans un délai de deux mois à compter de la date de dépôt du livret 1 (une absence de réponse équivaut à un rejet). Là non plus, recevabilité ne signifie pas validation. C’est sur le livret 2 que le jury s’appuiera pour décider de cette dernière.

Il permet de décrire dans le détail les acquis, les savoirs et les aptitudes en rapport direct avec les exigences du diplôme. Il faut donc remplir avec le plus grand soin les diverses fiches qu’il comporte : parcours (fiches P), organisation (fiches O), emplois (fiches E), correspondant aux quatre activités minimum (fiches A) que vous avez choisi de décrire. Ce sont ces dernières qui démontreront au jury que vous avez mis en oeuvre les savoirs et compétences correspondant au diplôme. Il est conseillé de choisir les activités se rapprochant au plus près du référentiel du CAP petite enfance.

Seront jointes aux fiches une déclaration sur l’honneur, les annexes, la décision de recevabilité, l’accusé de réception du livret 2 ainsi qu’une enveloppe affranchie libellée à votre adresse.

D/ L’entretien

L’entretien devant le jury a pour objet d’expliciter les informations contenues dans le livret 2 et d’en vérifier l’authenticité. C’est une opportunité pour vous d’apporter des précisions sur votre expérience et de mettre en valeur vos compétences.

E/ La décision

Il existe trois possibilités.

1) La validation totale qui vous rend titulaire du diplôme.

2) La validation partielle :

certaines compétences sont considérées comme acquises alors que d’autres doivent faire l’objet d’un nouveau contrôle. Les compétences acquises le sont pour une durée de 5 ans. Pour les autres vous disposez de plusieurs possibilités :

  • suivre une formation complémentaire qui vous permettra d’en valider les acquis ;
  • effectuer une activité professionnelle complémentaire suivie d’une nouvelle demande de VAE correspondante ;
  • effectuer un travail complémentaire à la demande du jury (réalisation de dossier, rédaction de mémoire…) soumis à évaluation.

3) Le refus de validation pour acquis insuffisants ou sans correspondance avec la certification visée ;

la meilleure solution dans ce cas est de redéfinir votre projet de VAE.

Conclusion

L’avantage de la VAE du CAP petite enfance est de permettre l’obtention du diplôme sans avoir à suivre de formation. Cette possibilité peut s’avérer très intéressante pour quelqu’un possédant déjà une expérience et qui souhaite, par exemple, présenter le concours ATSEM.