DEAMP : Le Diplôme D’état permettant de devenir Aide Medico-Psychologique

DEAMP

La formation au Diplôme d’Etat Aide Médico-psychologique peut s’effectuer en formation initiale ou en alternance. C’est d’ailleurs ce dernier type de préparation au diplôme qui est privilégié par beaucoup de candidats dans la mesure où il permet de financer la formation.

La formation en école du domaine médico-social est subordonnée à la réussite au concours d’entrée et les instituts de formation AMP ne font pas exception à la règle.

Recevez votre documentation gratuite ici

A/ Le concours

Aucune condition de diplôme n’est exigée pour y accéder. Il suffit simplement d’avoir 17 ans et, en cas de réussite, d’être majeure à l’entrée en formation.

Le concours est traditionellement composé de deux épreuves.

Epreuve écrite d’admissibilité

Portant sur l’actualité (réformes sociales, culture générale, actualité politique et économique, domaine médico-social).

C’est un mélange de questions ouvertes vous permettant d’exprimer votre opinion (par exemple définir le rôle de l’AMP, argumenter en faveur d’une législation pour ou contre l’euthanasie) et de questions à réponses précises (nom d’une personnalité, signification d’un sigle).

Dispense d’épreuve écrite pour les candidates titulaires des diplômes suivants :

Epreuve orale d’admission

Comportant deux parties :
– un sujet à traiter, d’origine variée (article de presse, photo, mise en situation professionnelle…), toujours en lien direct avec la profession d’AMP et souvent en rapport avec l’actualité sanitaire et sociale ;
– un entretien de motivation avec le jury.

B/ La formation

Le programme est identique quelle que soit l’école ; seuls l’ordre des modules et l’approche des sujets peuvent varier. Il est possible de bénéficier de dispenses ou d’allègements de modules selon certains diplômes dont l’élève est déjà titulaire. La formation comporte une partie théorique en institut de formation et une partie pratique sous forme de stages en milieu professionnel.

1) La formation théorique

D’une durée de près de 500 heures (1 à 2 ans selon le centre de formation), elle est découpée en 6 domaines de formation permettant par la suite la prise en charge de publics dépendants ou handicapés (physiques ou psychiques), qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes.

  • DF1 : Connaissance de la personne (105 heures)
    • Etude des handicaps, des pathologies et de la dépendance , selon l’âge et l’environnement de la personne.
    • Matières enseignées : médecine, psychologie, psycho-pathologie, sociologie et anthropologie.
  • DF2 : Accompagnement éducatif et aide dans les actes de la vie quotidienne (90 heures)
    • Pour que la personne trouve un équilibre relationnel et affectif, l’AMP doit la guider et la soutenir dans tous les gestes de la vie quotidienne.
    • Matières enseignées : hygiène, alimentation, sécurité, ergonomie, formation aux premiers secours.
  • DF3 : Animation de la vie sociale et relationnelle (70 heures)
    • L’AMP aide la personne âgée, handicapée ou en situation d’exclusion sociale à maintenir un lien social avec sa famille ou des personnes de l’institution pour lui éviter la sensation d’isolement.
    • Matière enseignée : psychosociologie.
  • DF4 : Soutien médico-psychologique (125 heures)
    • A travers un mode de communication approprié et une relation de confiance, l’AMP veille au bien-être physique et au confort de la personne.
    • Matières enseignées : communication adaptée, méthodologie d’intervention professionnelle.
  • DF5 : Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé (70 heures)
    • L’AMP aide à l’aboutissement du projet de vie de chaque personne, au quotidien.
    • Matières enseignées : droit, éthique, conception du projet et détection de la maltraitance.
  • DF6 : Communication professionnelle et vie institutionnelle (35 heures)
    • L’AMP appartient à une équipe pluridisciplinaire au travers de laquelle circulent les informations et les outils nécessaires à un travail efficace.
    • Matières enseignées : communication professionnelle, droit du travail, institutions sociales.

2) La formation pratique

Elle est de 24 semaines et s’effectue sur des sites dits qualifiants, c’est-à-dire s’engageant à former la stagiaire. Toutes les structures employant des AMP peuvent servir de lieux de formation pratique : maisons d’accueil spécialisées, instituts médico-éducatifs (IME), EHPAD, foyer de vie.

Les deux parties de la durée de stage varient selon le statut de l’élève.

  • Formation initiale : 12 semaines dans le secteur du handicap et 12 semaines auprès des personnes âgées
  • Formation en alternance : 20 semaines au sein de la structure qui l’accueille, dans le cadre du contrat de professionnalisation ou d’apprentissage et 4 semaines de stage dans une autre structure.
  • Formation professionnelle : 12 semaines dans le secteur du handicap et 12 semaines dans une structure d’accueil pour personnes âgées, hors du lieu de travail habituel.

Certains diplômes dispensent de la formation pratique (DE auxiliaire de vie sociale, DE aide-soignante, DE auxiliaire de puériculture).

C/ Les épreuves d’examen

Le diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP) est validé par la réussite des épreuves correspondant à chaque module de formation.

  • DC1 : connaissance de la personne.
    Epreuve écrite en centre d’examen : contrôle de connaissances (1h30)
    3 questions à choisir parmi les 4 proposées.
  • DC2 : accompagnement éducatif et aide individualisée dans les actes de la vie quotidienne.
    • Epreuve orale en centre d’examen : Soutenance d’un compte rendu d’interventions basé sur un document de 5 à 8 pages réalisé par la candidate à l’occasion d’un des stages ou sur le lieu d’exercice.
    • Evaluation du stage ou de l’exercice professionnel à l’aide d’une grille d’évaluation.
  • DC3 : animation de la vie sociale et relationnelle.
    Epreuve orale en centre de formation (30 mn) : soutenance d’un projet d’animations à partir d’une situation d’environ une page proposée et présentée par la candidate.
  • DC4 : soutien médico-psychologique.
    • Epreuve écrite en centre d’examen (2h) : Note de réflexion sur une problématique professionnelle (un sujet au choix de la candidate parmi deux sujets d’ordre général proposés).
    • Evaluation à l’aide d’une grille d’évaluation.
  • DC5 : participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé.
    Epreuve orale en centre de formation (30 mn) : Etude de cas à partir d’un document de 5 à 8 pages réalisé en stage ou sur le lieu d’exercice et synthétisant sur un cas précis la participation du candidat à l’élaboration, à la mise en oeuvre et au suivi du projet personnalisé dans un cadre pluri-professionnel.
  • DC6 : communication professionnelle et vie institutionnelle.
    Epreuve écrite en centre d’examen (1h30) : Contrôle de connaissances

    • Question à réponse développée sur les techniques de communication professionnelle.
    • Questions à réponses courtes à choisir parmi trois proposées sur les cadres juridiques et institutionnels dans lesquels s’inscrivent les établissements et services médico-sociaux.