Le Concours ATSEM : Déroulement et Epreuves

deroulement-concours-atsem

Si l’accès à la profession d’ATSEM passe obligatoirement par un concours, celui-ci s’est élargi depuis 2011. Jusque là limité à un seul concours externe, il est désormais accessible par deux voies supplémentaires selon l’expérience professionnelle, le profil ou la situation familiale. Bien que modifié par le décret du 8 septembre 2010, il n’a vu l’entrée en application de ce dernier qu’après sa parution en mars 2011.

A/ Le concours externe

Recevez votre documentation gratuite ici

Les pré-requis sont restés les mêmes : être détentrice du CAP petite enfance ou d’un diplôme équivalent. A noter que les mères de trois enfants ou les sportives de haut niveau (c’est-à-dire répertoriées au Ministère des sports) sont dispensées de la justification du diplôme. Il comporte une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

1) Epreuve d’admissibilité, 45 mn, coefficient 1

Elle prend la forme d’un questionnaire à choix multiples (20 questions) se rapportant à des situations concrètes que rencontre généralement l’ATSEM dans le cadre de ses fonctions. Exemples : réaction face à un enfant qui se blesse durant la récréation, comportement à adopter si un enfant refuse de manger durant le temps de cantine… A noter que toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire.

2) Epreuve orale d’admission, 15 mn, coefficient 2

Il s’agit d’un « entretien permettant d’apprécier l’aptitude du candidat et sa motivation à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois ainsi que ses connaissances de l’environnement professionnel dans lequel il sera appelé à exercer ses fonctions », selon les termes du décret.

Le vocable « entretien » ne doit pas être source d’erreur. Il ne s’agit nullement ici d’une conversation de salon mais de questions soigneusement élaborées par le jury. Ce dernier se fera ainsi une opinion sur l’aptitude professionnelle, la motivation et le savoir-faire de la candidate.

– Aptitude professionnelle :

s’il n’existe pas de programme réglementaire pour cette épreuve, il est toutefois possible de se baser sur le décret pour avoir une idée des sujets sur lesquels porteront les questions, à savoir la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants, l’entretien des locaux et du matériel, la surveillance dans les cantines et la connaissance de l’environnement territorial.

– Motivation et savoir-faire :

l’attitude et le comportement de la candidate sont représentatives de sa capacité à s’adapter à diverses situations dans l’exercice de ses fonctions ; gérer le temps (aller directement à l’essentiel sans s’encombrer des détails), éviter le stress, faire preuve de cohérence et du sens de la communication.

B/ Le concours interne

Il s’adresse aux agents de la fonction publique, fonctionnaires ou non titulaires ; seule condition : justifier de deux années de services publics auprès de jeunes enfants (milieu maternel ou scolaire). Le concours interne ATSEM ne comporte qu’une épreuve orale d’admission.

Il s’agit d’un entretien de 20 mn se décomposant en deux parties :

  • Présentation de l’expérience professionnelle de la candidate et des compétences acquises. Cette présentation, d’une durée maximale de cinq minutes, repose sur le document que reçoit la candidate lors de son inscription et qu’elle aura pris soin de renseigner. Il sert de support au jury pour suivre la présentation et conduire l’entretien.
  • Conversation au cours de laquelle la candidate doit faire la preuve de sa capacité à résoudre les problèmes que peut rencontrer une ATSEM et à analyser son environnement professionnel.

La difficulté d’évaluer les compétences sur une simple épreuve orale est à souligner. Cette épreuve est donc particulièrement sélective. Pour exemple, au cours de la session 2011, certaines régions avaient fixé la barre d’admission à 19/20.

C/ Le 3ème concours

Peuvent s’y présenter les candidates justifiant de quatre années minimum d’activités professionnelles auprès de jeunes enfants, de mandats d’élus ou d’activités de responsables d’associations.

Il comporte deux épreuves :

1) Epreuve écrite d’admissibilité, 2h, coefficient 1

A partir d’un dossier remis à la candidate et portant sur les problèmes susceptibles d’être rencontrés par les ATSEM, réponses courtes à une série de 3 ou 5 questions. Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

2) Epreuve orale d’admission, 20 mn, coefficient 2

Cette épreuve est identique à celle du concours interne et vous devrez donc porter toute votre attention sur les mêmes points que ceux signalés dans sa présentation.

D/ Prépa concours ATSEM

L’intérêt de la prépa au concours ATSEM réside surtout au niveau de l’épreuve d’entretien. En connaître parfaitement le déroulement et savoir éviter certains pièges conduisant directement à l’élimination est primordial. La méthodologie fournie par les organismes qui y préparent vous apprendront à valoriser vos atouts et à coller au plus près aux attentes du jury.

Pour le choix de cette prépa, vous devrez essentiellement porter votre attention à celles qui proposent :

  • une étude approfondie des institutions et des collectivités territoriales ;
  • une formation complète sur les compétences professionnelles du métier d’ATSEM ;
  • un ou des examen(s) blancs vous mettant en situation de concours.

On peut toutefois s’interroger sur le devenir de ces préparations au concours ATSEM. En effet, l’année 2019 verra la première session du nouveau CAP petite enfance, devenu désormais « CAP accompagnant éducatif petite enfance ». En même temps que l’intitulé, le contenu de la formation est l’objet d’un sérieux remaniement : outre le socle commun portant sur l’accompagnement global de l’enfant, sont abordés l’exercice de la profession en établissement d’accueil, en école maternelle et à domicile. Une bonne part des enseignements fournis par la prépa au concours d’ATSEM ayant déjà été assimilée lors de la formation au CAP, on peut raisonnablement s’attendre à ce que ces préparations au concours soient amenées à être totalement modifiées, voire à disparaître.

E/ Le recrutement

La réussite au concours ne signifie pas recrutement. Pour accéder à ce dernier, il faut être inscrite sur la liste d’aptitude (inscription qui n’est pas de votre ressort, elle s’effectue automatiquement aux résultats du concours). Par contre, il vous appartiendra de proposer vos services aux collectivités territoriales en recherche d’ATSEM.

Le recrutement s’effectue selon un pourcentage établi selon chaque type de concours :

  • 60% au moins des lauréats du concours externe ;
  • 30% au plus des lauréats du concours interne ;
  • 10% au plus (avec un minimum de 5%) du 3ème concours.

Rappelons que la réussite au concours d’ATSEM ne signifie pas que votre plan de carrière s’arrêtera à cette fonction. Vous aurez toujours l’opportunité de poursuite d’études ou de réorientation selon que vous soyez titulaire du CAP petite enfance ou que vous puissiez justifier d’une solide expérience professionnelle. Il ne faut pas non plus perdre de vue que l’un des objectifs du CAP accompagnant éducatif petite enfance est de faciliter les passerelles entre les divers lieux d’exercice, permettant ainsi à l’ATSEM de passer de l’école maternelle à la crèche ou de se diriger vers un emploi d’assistante maternelle.