Comment devenir éducatrice de Jeunes Enfants par la VAE ?

vae educatrice jeune enfants

Si vous possédez l’expérience nécessaire, vous pouvez éviter le parcours classique de formation pour obtenir le diplôme d’Etat et devenir éducatrice de jeunes enfants par la VAE.

Quel que soit le titre ou le diplôme visé, le parcours de la VAE est identique pour tous et comporte trois étapes :

  • dépôt du livret de recevabilité (livret 1) ;
  • dépôt du livret de présentation des acquis de l’expérience (livret 2) ;
  • entretien avec le jury.

A/ Livret 1

C’est sur lui que reposent les critères de recevabilité et, malgré sa simplicité, il doit être soigneusement renseigné. Rappelons que la demande de VAE repose sur l’exercice durant l’équivalent de 3 ans à temps plein d’une ou plusieurs activité(s) en lien direct avec le diplôme visé. Cet exercice peut être salarié, non salarié ou bénévole.

Recevez votre documentation gratuite ici

Ne pas oublier de joindre les justificatifs demandés, à savoir photocopie recto verso de la pièce d’identité, photocopie des diplômes le cas échéant et attestations de formations et d’emplois.

B/ Livret 2

Sa rédaction représente un travail de longue haleine et, pour la mener à bien, vous devez éviter toute précipitation. Des préalables s’imposent avant de se lancer dans l’écriture proprement dite du livret.

1) Lecture du livret

Vous devez avant tout en maîtriser la structure. Synthétisez mentalement les points clés de réflexion (contextes, objectifs, processus, risques…) puis répertoriez par écrit tous les thèmes à aborder.

2) Lecture du référentiel

Assurez-vous d’abord que vous saisissez bien le vocabulaire propre au référentiel puis notez toutes les compétences requises.

3) Analyse de votre expérience

Listez tous vos emplois puis dégagez ceux en lien avec le DEEJE.

4) Choix de l’expérience N°1

C’est l’expérience principale, celle que vous devez détailler au maximum, de préférence la plus récente possible. Elle doit comporter 4 situations de travail en lien direct avec le référentiel, à savoir :

  • Fonction 1 – Etablir une relation, élaborer et mettre en oeuvre le projet éducatif en direction du jeune enfant ;
  • Fonction 2 – Etablir une relation, élaborer et mettre en oeuvre le projet éducatif en coopération avec les parents ;
  • Fonction 3 – Concevoir et conduire l’action éducative au sein d’une équipe pluri-professionnelle ;
  • Fonction 4 – Elaborer l’action éducative et sociale en lien avec les cadres institutionnels, partenariaux et les politiques de la famille et de l’enfance.

Cette expérience est à analyser (objectifs, documentation, réunions, organisaion de votre travail, évaluation de l’intervention, compétences nécessaires).

5) Autres expériences

Si vous le désirez vous pouvez, en fonction de votre parcours, relater deux autres expériences, à condition qu’elles apportent de nouvelles informations complémentaires à l’expérience principale.

6) Rédaction du livret et preuves

Soyez à la fois précise, brève et claire dans l’écriture du livret. Le jury ne perdra pas de temps à débroussailler un dossier confus et vos chances seront réduites d’autant. Chaque phrase doit mettre en avant votre niveau de réflexion ainsi que vos qualités, connaissance et savoir-faire en lien avec le diplôme. Joignez tous les justificatifs et attestations susceptibles de corroborer vos dires.

Certains diplômes dispensent d’un domaine de formation et entraînent donc la validation automatique du domaine de compétence s’y rapportant. N’omettez pas de joindre la photocopie de ce(s) diplôme(s) si vous demandez une équivalence.

C/ L’entretien

Après lecture de votre livret 2, le jury vous convoquera pour un entretien. Même si vous disposez d’un exemplaire de votre dossier quand vous serez face à lui, relisez-le soigneusement avant de vous y rendre : situer immédiatement de mémoire la compétence à lquelle se rapporte une question permet de marquer un bon point. Mémorisez un court texte de présentation de vous-même et de votre parcours que vous présenterez en début d’entretien.

D/ Le résultat de la demande de VAE EJE

Il peut être de trois ordres :

  • refus de validation si le jury estime que vos compétences ne sont pas en adéquation avec le référentiel du diplôme ;
  • validaion partielle ; dans ce cas vous avez la possibilité de compléter votre expérience par une expérience professionnelle complémentaire ou par le suivi de la formation aux compétences non validées ;
  • validation totale : vous obtenez le diplôme d’Etat d’éducatrice de jeunes enfants.